Depuis le début du mois d’octobre 2017, il est possible de payer sans contact jusqu’à 30 euros (contre 20 euros auparavant). La néo-banque N26 donne désormais la possibilité à tous ses clients de payer avec leur smartphone Apple, via Apple Pay, dans la limite de ce montant. C’est l’une des premières banques en France à accepter ce moyen de paiement.

Il faut dire qu’Apple a été exigeant sur ce projet puisqu’il prélève sur chacune des commissions un petit montant qui sera facturé à Mastercard, et qui en temps normal allait directement dans la banque. En choisissant de s’associer avec Apple Pay, N26 accepte donc de réduire un peu les marges sur l’utilisation d’une carte bancaire. En retour, B26 bénéficie d’une visibilité accrue en étant l’un des premiers partenaires de la marque à la pomme à offrir Apple Pay dans l’Hexagone. On appréciera également N26 pour le fait qu’elle remonte les transactions sur une application de manière instantanée, ce qui permet de connaître son matelas financier à tout moment – sans décalage. Une pratique que l’on retrouve également chez son homologue Revolut.

Jusqu’à présent, seules Carrefour Banque et une filiale de la BPCE offraient la possibilité aux français de payer avec Apple Pay. Désormais, la néo-banque N26 leur donne aussi la possibilité. Cette dernière prend ainsi de l’avance sur toutes les banques en ligne traditionnelles qui comptaient aussi progressivement offrir ce moyen de paiement par mobile et sans contact. Fortuneo devrait encore proposer à ses clients cette possibilité dès la fin d’année, et le géant Société Générale a annoncé il y a peu qu’il offrirait aussi cette possibilité au courant de l’année 2018. Quant à BNP Paribas, il est fort possible que l’établissement bancaire s’y mette aussi en 2018, il a analysé l’évolution de la demande sur les derniers mois.

Le Touch ID permet de sécuriser les transactions

Avec Apple Pay, les clients N26 peuvent ainsi directement payer avec leur iPhone en le rapprochant des terminaux de paiements traditionnels. Il suffit que ces derniers soient équipés d’une connexion NFC pour que le paiement puisse être réalisé. Le client devra toujours valider la transaction en utilisant Touch ID, le système de reconnaissance d’empreinte digitale Apple, pour un maximum de sécurité. Le montant maximum que l’on puisse payer en France avec Apple Pay est de 30 euros – une limite similaire à celle que l’on retrouve pour une carte bancaire traditionnelle qui offre aussi le paiement sans contact.

La néo-banque N26 n’est certes pas le plus grand établissement bancaire français, mais il n’empêche qu’il s’est fait une place sur un marché toujours plus compétitif. A l’heure actuelle, cette banque compte plus de 100.000 clients dans l’Hexagone, et plus de 500.000 à travers toute l’Europe. Grâce à ses levées de fonds, la fintech allemande pourrait rapidement renforcer sa position en France où les frais bancaires sont parfois très élevés. Elle rencontre cependant une vive concurrence avec les banques en ligne qui ne demandent aucune cotisation pour un compte courant et une carte bancaire, ce qui limite ainsi l’intérêt d’un N26.

Catégories : Actualités