2017 aura été l’année de tous les records pour les crédits immobiliers. Les banques ne veulent pas oublier cette belle époque trop rapidement et cherchent tant bien que mal à trouver des solutions pour maintenir les volumes de crédits immobiliers. Les retardataires comme Monabanq ont passé la vitesse supérieure pour enfin sortir un prêt à l’habitat. ING Direct, Boursorama Banque et BforBank ont réduit leurs marges pour rester compétitifs.

Les prix augmentent, les taux restent stables

Comme l’explique Le Figaro, « avant la fin de l’année, les prix à Paris auront dépassé la barre des 10.000 euros du m² ». Autrement dit, les prix sont à la hausse, et les acheteurs se font de moins en moins nombreux. Alors que les taux des marchés recommencent à monter, il parait difficile de trouver les mêmes taux pour un prêt à l’habitat. Et pourtant, les banques les maintiennent toujours au plus bas et préfèrent réduire leurs marges afin de garder toujours autant la compétitivité.

Pour prendre un exemple, ING Direct et Boursorama Banque ont encore réduit en 2018 leur taux de base, ce qui devrait probablement séduire encore quelques clients. Chez ING Direct, les clients peuvent bénéficier d’un taux à 1,54% TAEG sur 15 ans pour un prêt de 200.000 euros. Boursorama Banque, Fortuneo et BforBank ne sont pas loin derrière.

Parmi les banques en ligne, on notera simplement l’absence de Monabanq qui n’a toujours pas lancé de crédit immobilier. La banque en ligne du groupe Crédit Mutuel CIC a cependant promis qu’elle s’y lancerait dès le début de l’année 2019, ce qui devrait lui donner encore un peu plus de compétitivité. Monabanq a pour l’heure privilégié une large gamme de crédits à la consommation. La banque en ligne a également fait le choix de ne pas imposer de revenu mensuel minimum (comme c’est le cas chez la concurrence) mais en échange elle demande une cotisation mensuelle de 2 euros afin de financer le compte courant ainsi que la carte bancaire qui est associée.

Il faut savoir que toutes les banques en ligne offrent aujourd’hui la possibilité de remplir un formulaire pour le crédit immobilier en ligne, et délivrent ensuite un accord de principe à la fin du formulaire. Le client pourra alors avoir une idée de combien lui coûtera le prêt, et surtout si la banque est intéressée par lui en accorder un. Le conseiller clientèle revient alors quelques jours après avec une réponse plus précise, et demandera alors de fournir les documents pour finaliser le dossier. Pour en savoir plus, rendez-vous sur tous les sites des banques sur internet.

Catégories : Actualités