La néo-banque allemande N26 vient de passer un cap majeur dans son développement : elle vient d’annoncer par l’intermédiaire d’un communiqué de presse qu’elle avait franchi le million de clients. Elle s’impose désormais comme un acteur de référence de la banque en ligne. Et n’hésite pas à étoffer son offre de services bancaires.

N26 a bien renforcé son offre récemment

N26 étoffe ses services avec le temps. Alors qu’elle se contentait d’offrir une carte bancaire et un compte courant gratuit il y a quelques temps, elle a collaboré avec de nombreuses fintechs afin de pouvoir augmenter le nombre de produits dans son offre. C’est ainsi qu’elle s’est associée avec la start-up française Younited Credit pour offrir du crédit à la consommation à ses clients, ou encore avec Transferwise afin d’offrir des prestations de change à des prix ultra-compétitif.

Ces derniers mois, l’engouement pour la fintech a explosé, et c’est Revolut qui la première a dépassé le million de clients. Cette dernière a même annoncé récemment avoir dépassé les 2 millions de clients, en même temps qu’elle a annoncé un méga tour de table de 250 millions d’euros pour financer son développement. Si N26 n’a pas levé autant, elle peut fièrement montrer qu’elle a atteint l’équilibre financier. Avec ses offres N26 Black et N26 Metal, elle propose désormais des fonctionnalités supplémentaires moyennant un supplément financier.

Pourquoi le succès de la fintech ?

Il faut cependant reconnaître que l’offre d’un Revolut ou d’un N26 n’est pas encore égale à celle que l’on retrouve dans les banques en ligne comme Boursorama Banque, Hello bank! ou ING Direct. Ces dernières ont mis au point des offres de services bancaires qui sont aujourd’hui aussi complètes que celles que l’on retrouve dans les banques traditionnelles, en sachant qu’elles sont parallèlement gratuites. Revolut s’inscrit sur un modèle légèrement différent puisque le service est vraiment destiné aux clients qui voyagent régulièrement et qui sont donc amenés à réaliser des transactions dans des devises différentes.

Cependant il faut quand même apprécier le cap du million de clients franchi par N26. En effet, en France, on n’a que 2 banques en ligne qui ont atteint ce seuil : Boursorama Banque et ING Direct. N26 est cependant positionné à travers toute l’Europe, et elle compte tout juste 300.000 clients dans l’Hexagone. Avec ses multiples levées de fonds, N26 pourrait bien s’imposer dans les années qui viennent comme un acteur incontournable de la finance en ligne. Il ne serait pas surprenant de voir un jour un acteur établi et plus traditionnel mettre la main sur N26 afin de bénéficier de cette migration vers de la finance digitale. Ca a été le cas lorsque BPCE a mis la main sur la banque allemande Fidor, qui était réputée pour offrir des services à toutes les activités en ligne.

Source : https://marianne2.fr/

Catégories : Actualités